Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views :
img

Day 19: Drinking with a view

/
/

Jamais dans ma vie je n’avais dormi sur un lit comme celui-ci. Je ne sais pas si l’appeler lit, table ou roche.

Je crois que ça a été la pire expérience de ma vie en matière de lit, si je ne compte pas l’époque de mon adolescence où je partais en camping et je revenais à 7 :00h du matin bourrée pour dormir sur un sac de couchage à même le sol. Je me suis même demandée si les propriétaires n’étaient pas des vampires qui n’avaient pas besoin de dormir sur ce lit. Peut être dormaient-ils dans le jardin ou dans une armoire ?

A côté de l’appartement j’ai trouvé un café qui serait mon endroit pendant mes 4 jours ici : Connecticut Muffin (206 Prospect Park). Je n’avais pas la moindre envie de petit déjeuner dans la maison des vampires.

J’ai commandé un Toasted Onion Cream Cheese Bagel with my Café Latte et j’étais heureuse. Je dois reconnaitre que c’est le meilleur petit-déj au monde. Après, il est vrai que vous sentez l’oignon, mais comme je n’ai personne à embrasser, je dois dire que ça m’est vraiment égal.

Aujourd’hui, sur Lafayette avec Prince Street il y a le jour du FREE BIKE RENTAL. De nombreuses rues sont bloquées aux voitures et tout le monde peut circuler avec des vélos, patins ou tout simplement faire son footing tranquillement.

J’ai donc pris un vélo et suivi tout le monde. En descendant sur Lafayatte puis en croisant Canal Street, j’arrivais sur Brooklyn Bridge. Traverser ce pont, en vélo ou à pied, est une expérience unique. Je me suis arrêtée des milliers de fois pour prendre des photos de ce paysage merveilleux. J’ai suivi la voie des vélos pour arriver à Brooklyn mais j’ai décidé de revenir à Manhattan en traversant le Manhattan Bridge (pont juste à côté). En arrivant à Chinatown, je me suis perdue dans les rues et comme il n’y avait pas de voie spécifique pour les vélos je me suis aventurée sur la route. Mais très vite prise de panique, j’ai terminé à pied et rendu le vélo.

Comme aujourd’hui j’ai brulé plein de calories (ou du moins c’est ce que je voulais croire) je me suis accordée un repas chez Les Enfants Terribles, puis j’ai pris le dessert au Magnolia Bakery. Ce que j’ai dépensé dans cette pâtisserie est impressionnant ; pourtant je ne suis pas trop sucré, mais avec les cupcakes, je ne peux pas me contrôler.

En plein West Village je me suis retrouvée dans un des fameux Farmers Market du week end. C’est le farmers Market le plus animé de tout mon séjour. Il est plein de vie et occupe une grande partie de Bleecker. Je suis restée plantée devant un groupe qui chantait acapella, j’ai tellement adoré que je leur ai acheté un disque en souvenir. Ils s’appellent GROUNDSTONE. Ils m’ont donné une carte de visite et m’ont dit que si un jour je faisais une fête, je pouvais les appeler si je souhaitais avoir de la musique en live.

J’ai donc décidé que je jour où je vivrai à NY, je ferai une grande fête avec du vin, du fromage et les GroundStone dans le salon de ma maison.

Je suis retournée à l’appart des vampires pour me préparer car ce soir je sortais avec Guille et des amis à lui pour aller au RoofTop, un bar avec terrasse, plutôt classe, avec un léopard en peluche énorme à l’entrée. Avant de rentrer, nous avons fait 45 minutes de queue, ce que je ne fais normalement jamais. Mais à NY, si on vous dit que ça vaut la peine, vous le faites.

Nous avons pris l’ascenseur et sommes arrivés sur la terrasse. Je suis restée bouche bée. Il était là, l’Empire State illuminé. J’étais si impressionnée que je suis partie me chercher un verre, un Amaretto Sour. Depuis que mon ex-copain américain m’avait commandé un jour un Amaretto Sour, j’en prenais toujours un lorsque j’étais aux Etats-Unis. Doux, peu d’alcool et beaucoup de glace. Prix du verre au Rooftop : 12 euros.

J’ai rencontré les amis de Guille qui venaient de tous les coins du monde. J’ai passé une bonne partie de la soirée à parler avec un italien, Luca. Nous nous sommes racontés nos vies. Avocat à Milan, il avait laissé son travail pour venir faire un Master à NY. Nous avons beaucoup parlé et avons décidé de nous donner rendez-vous un jour avant mon retour, pour aller manger ensembles.

Arrivé à un moment de la nuit je n’en pouvais plus : j’avais mal aux pieds et la dose d’alcool dans mon corps faisait que je rêvais de mon lit dur comme une table.

Il était 2 heures du matin. J’ai dit au revoir à Luca et à tous mes nouveaux amis puis j’ai pris un taxi jusqu’à Prospect Park. Le chauffeur du taxi, un pakistanais qui n’arrêtait pas de parler au téléphone m’a demandé Where are we going sweetie? Et j’ai automatiquement pensé “To the vampire castle honey”.

Arrivé à la maison, je me suis jeté sur le lit et me suis endormie en un clin d’œil.

  • Facebook
  • Twitter

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *