Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views :
img

Day 17: Central Park + Hotel Plaza + Times Square + Brooklyn Bridge Park

/
/

Aujourd’hui, c’ est mon dernier jour à Carroll Gardens. Demain Katie revient et je devrai laisser l’appartement. J’ai donc décidé de sortir dans la rue prendre quelques photos pour immortaliser le quartier où je vivrai sans aucun doute dans le futur.

Je n’ai pas l’impression que 17 jours se soient déjà écoulés et que je doive rentrer chez moi dans 5 jours.

Afin de ne pas y penser, j’ai décidé de me concocter une journée bien remplie. A 13 :00 j’ai réservé un vélo pour faire tout Central Park.

J’ai pris mon F train à Carroll Street et alors que j’étais assise, dans mes pensées, un grand homme noir a mis un papier dans ma main et est sorti à l’arrêt suivant. A ce moment là, je ne savais pas quoi faire : ouvrir le papier devant tout le monde qui avait vu la scène ? Attendre d’arriver au parc ? Bien évidemment,  je ne pouvais pas attendre. Alors j’ai déplié le papier et lu « Robert – et son numéro de téléphone ». Juste à côté de moi, un homme qui regardait indiscrètement le papier commença a me parler : « moi j’ai connu ma femme dans le métro ». Nous sommes restés un petit moment à parler de ce Robert. Ni lui, ni moi ne l’avions vu écrire quoi que se soit et nous sommes arrivés à la conclusion que Robert devait sans doute avoir des petits papiers plein les poches et il les distribuait à des filles dans le métro.

En sortant du métro, je me suis mise à chercher mon Deli-Lunch et mon vélo.

A Central Park, il y a toujours des personnes avec des pancartes Rental Bike 1h=20$. Ignorez-les, si vous vous y prenez à l’avance, réservez votre vélo à cet endroit : BikeRentals. Si vous le réservez sur le site Internet, 1 heure vous coûte 8$. Si vous y allez directement, 1h est à 15$. Chaque heure de plus coûte 5$.

Une fois dans le parc j’en ai profité plus que jamais. Comme il y a plein de chemins piétons où les vélos ne sont pas autorisés, j’ai suivi la route du parc pendant 2 heures. Depuis la 59th street à la 110th Street, de haut en bas et de droite à gauche.

Après avoir découvert une piscine publique au beau milieu du parc – je ne savais pas qu’elle existait- j’ai mangé sur la place qui est juste devant le “Central Park Boat House”.

Je dois reconnaitre que la dernière partie à vélo a été difficile. Presque sans souffle et après avoir bu un litre d’eau, j’ai laissé mon vélo de location.

En marchant dans Central Park S (59th Street) , je me suis retrouvée face à l’Hotel Plaza. Tout d’un coup, mes pieds, sans se coordonner avec ma tête, m’ont fait entrer dans l’hôtel. Après avoir passé le hall, je me suis retrouvée dans un café sorti de l’époque de Marie Antoinette. Mon derrière, sans le demander à ma tête, est allé se poser sur un sofa vert juste devant une fenêtre avec vue sur la tour Trump. J’ai demandé un café Latte et pleinement apprécié mon moment de gloire.

Le sofa n’était pas très confortable, mais j’aimais l’intimité qu’il offrait. Après 1 heure à regarder la Tour Trump, j’ai gardé en souvenir les sachets de sucre avec le logo du Plaza et demandé l’addition. Prix total du Latte : 11$ plus pourboire.

Après avoir payé le café le plus cher de ma vie, j’ai visité les toilettes. Comme il fallait s’y attendre, on aurait dit les toilettes de Marie Antoinette. Pour se sécher les mains des serviettes en papier avec le logo de l’hôtel. J’en ai pris quelques une pour chez moi, en souvenir.

Je suis sortie satisfaite et reposée, et pour ne rien perdre du glamour de cet après-midi, je voulais passer chez Tiffany. Des étages et des étages de bijoux avec des diamants, sans diamant, de la vaisselle en porcelaine, des parfums et plein de monde à regarder. Plus qu’une boutique, on dirait une attraction ; le bijou le moins cher coûte 100 euros.

Après avoir compris que je ne pouvais rien m’acheter là-bas, j’ai marché jusqu’à Time Square.

Une fois là-bas un chapeau de cowboy se laissait apercevoir. C’était lui, le Naked Cowboy. Je n’ai pas pu résister et j’ai payé 2$ pour me prendre en photo avec lui. Je garderais cette photo dans mon coffre des horreurs.

Après l’humiliation du moment, je me suis rappelée qu’un film était diffusé en plein air au Brooklyn Bridge Park. Presque en courant je suis allée à Dumbo, le quartier qui est juste sous le pont de Brooklyn (arrêt de métro F train York Street). Finalement il y avait plein de monde et j’ai décidé de ne pas rester pour le film.

Je suis retournée à la maison pour faire mes valises et je suis allée me coucher en pensant que c’était ma dernière nuit dans cet appartement.

  • Facebook
  • Twitter

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *