Gagnez un abonnement à “Lettres d’un inconnu”

Gagnez un abonnement à "Lettres d'un inconnu''

« Cher(e) Inconnu(e),

Une de mes amies disait New York m’a sauvée. C’est pas faux. Moi, je dirais qu’elle m’a donné une direction, une raison de me battre et un rêve sur mesure. »

Que diriez vous de recevoir cette lettre dans son intégralité, de partager un moment de la vie de Rafael, auteur de cette déclaration d’amour à la ville de New York ?

Ce français, qui vit à New York (aussi auteur de MyNewYork.fr), a écrit cette lettre pour Lettre d’un inconnu. Ce site propose de retrouver l’art perdu de la correspondance. En ouvrant sa boîte, on découvre, deux fois par mois, une histoire vraie qui invite au voyage, au rire, ou à la réflexion. Certaines lettres racontent une simple anecdote, un souvenir, un bout de vie. D’autres détaillent ce moment où la vie de l’auteur a basculé, un grand voyage ou un rêve qui se réalise.

Je trouve cette initiative tout particulièrement intéressante et j’ai décidé de me joindre à MyNewYork et l’Apéro-blog NYC pour organiser un concours et vous faire gagner 3 abonnements de 3 mois à “Lettre d’un inconnu”.

Comment participer ?

Il suffit de commenter cet article avec la phrase d’accroche par laquelle commencerait votre lettre sur New York : “Cher(e) Inconnu(e),…. (New York)….”
La plus originale, poétique ou marrante sera choisie et l’auteur gagnera un abonnement de 3 mois à lettres d’un inconnu, en langue française ou anglaise. Quel que soit son pays de résidence. Vous pouvez aussi tenter votre chance sur MyNewYork et l’Apéro-blog NYC.
Le concours est ouvert jusqu’à mardi 25 février 2014, à 18h heure française et 12h heure new yorkaise. Le nom du gagnant sera affiché en bas de l’article et sur la page facebook de Seule à New York !

[embedvideo id=”51073296″ website=”vimeo”]

Gaela

Auteur de Seule à New York Gaela Le Janne

Commentaires

“Cher(e) inconnu(e), j’ai posé pour la première fois le pied à New York le 13 Mai 2013, c’est comme si j’avais marché sur la Lune, j’ai enfin fais une promenade dans un taxi jaune et arrivée à Manhattan, je reconnaissais tout, rien n’était familier, les trottoirs, les feux rouges, les buildings et pourtant je me sentais à la fois chez moi et dans une série TV, ce voyage m’a ouvert le cœur et l’esprit.”

Chère inconnue, ou devrais-je dire chère New York, cet adjectif te va si bien car, au delà d’être la source de mes rêves, tu es également celle de mes économies !

Cher(e) inconnu(e),
La première fois que j’ai vu New York, c’était, non pas de l’avion atterrissant à JFK mais en montant les marches de la station de métro tout près de mon hôtel sur Waverly Place.
Un ciel d’un bleu irréel et de grands immeubles furent ma première vision de cette ville tant désirée depuis des années…
Je m’y suis sentie chez moi tout de suite, moi ayant un père français et une mère danoise et qui bizarrement n’a jamais eu aucun pays !
Tout m’a plu !
Les gens, les coins et les recoins, l’air que je respirais, les trottoirs sombres et luisants près de Washington Square, les cris joyeux venant d’un gymnase où des étudiants jouaient au basket…tout m’a plu !
Et le soir du départ, assise dans l’avion, je guettais par le hublot, au loin, les buildings et les lumières en espérant que personne ne me surprenne à essuyer mes larmes…!
Là, je m’étais promis de revenir cette fois avec mes trois garçons pour leur faire découvrir la ville qui m’a le plus bouleversée de mon existence.
En mai 2013 nous sommes revenus et je crois que New York a marqué mes enfants profondément…
J’ai comme un pincement au cœur quand je repense a cette ville et aux gens croisés : la gentille dame tibétaine qui vendait des souvenirs sous une tente pour offrir une vie meilleure à ses enfants, ce jeune homme avec sa guitare sous le bras qui nous avait invité à venir l’écouter, ce sublimement beau jeune homme qui était chargé d’entasser les touristes dans le ferry pour Liberty Island, le rire de la guide du bus à impériale !
Tous ces gens qui font que New York est New York !

Chère inconnue… Tu me fais tellement rêvé depuis cet été d’août 2012!!! je me suis senti tous de suite chez moi. Cette ville où tous semble possible, ou l’on rencontre des gens de tous horizons ; J’ai envie de te revoir ,de faire des footings à Central Park, me promener à china Town , mangé une pizza à little Italy, faire du shopping à soho, admiré tes lumières une fois la nuit tombée …. et j’en passe….!!!! Alors je te dis à bientôt car je sais que je reviendrais 🙂

Cher(e) inconnu(e),
Nous avons tous des rêves, certains s’évaporent et d’autres persistent et reviennent comme de belles rengaines nous poussant parfois à nous surpasser pour ne serait-ce qu’en effleurer l’espoir d’une réalisation prochaine. New York, je t’ai rêvé, je t’ai imaginé, je t’ai idéalisé et pourtant je ne t’ai jamais réalisé. Je t’aime déjà pourtant sans te connaître, je n’ai de toi que les récits que d’autres m’en ont fait, que les images que je vois à la télé, tu es pour moi un peu comme une de ces stars sur papier glacé qui fait battre les cœurs et déchaînent les passions de ses jeunes admiratrices qui ne l’ont pourtant qu’approchées qu’en songe. Cher(e) inconnu, je suis prête à présent, je dois aller de l’avant et puisque l’amour m’appelle, puisque mon instinct me dit de réaliser mes rêves, moi aussi j’irais croquer, c’est certain, dans la pomme du rêve américain.

Cher inconnu je rêve de recevoir tes lettres sa serait top le concept et très original il me une que tu connais “the voice ” you know? Enfin bref je suis une fan de lecture les livres autobiographique surtout donc recevoir tes lettres serait pour moi bien plus q une lecture mais une reel experience …

“Che(e) Inconnu(e)
New-York t’inspire déjà des images, les vues panoramiques sur Manhattan, des odeurs, les brunchs du Dimanche aux saveurs improbables, des sons, les sirènes hurlantes jour et nuit dont les échos résonnent contre les tours de verre, des goûts, comme celui que ton premier baiser en haut de l’Empire State a laissé sur tes lèvres, et la sensation unique sur ta peau, que tous les vents ont glacée et tous les soleils ont brûlée. Tes cinq sens seront en éveil, sans répit, tous à la fois, même dans le plus profond de tes sommeils, il n’y aura pas de refuge… mais si tu es attentif, un sixième verra le jour, gagnera une partie de ton être que tu croyais peut-être éteinte ? Et lorsque tu penseras que la ville est déjà loin de tes yeux, de ta peau, de tes rêves, il y a un endroit où elle restera toujours, ce sixième sens, c’est celui qu’elle déclenchera dans ton coeur lorsque tu la découvriras comme moi pour la première fois, et ce qu’elle y laissera lorsque tu la quitteras. Pas la peine de te retourner pour graver une dernière image d’elle dans ta mémoire, elle est déjà là… elle bât si fort.”

Cher(e) inconnu(e), New York sera une première fois cette année, en août et je suis déjà comme une folle, rien que d y penser! C est la raison pour laquelle je me suis inscrite à un site que je te conseille “seule a new York.com” afin d y piocher de bonnes adresses et des bons plans. Mais je sais déjà que je vais tomber amoureuse de cette ville!!

Cher(e) inconnu(e),
Depuis trois jours a New York, ma tête est surmontée d’un tourbillon comme un personnage abasourdi d’Hergé.
J’erre dans Manhattan, comme dans un nuage. Les tours s’enfoncent dans le ciel, et il me vient des idées noires… Puis j’achète une pomme rouge sur le marché vert de Union Square et je la mange en regardant des jeunes gens offrir des câlins aux passants alors qu’un groupe de musiciens aux pieds nus braille un punk de Brooklyn. Il y a un gros avion qui passe au dessus de ma tête… Ça y est, j’aime New York.

Cher(e) inconnu(e),

Je vais vous parler de cette ville-monde. Ce lieu, que j’avais presque envie de ne pas aimer tant il fait souvent l’unanimité. Mais voila : New-York n’a pas qu’une seule odeur, elle en a des milliers…

Répondre

L’Épicurienne ...

Cher(e) Inconnu(e),
Je sais que tu seras là, mon amour, mon inconnu, mon New York … Tu verras, tu m’aimeras, je serai ta ville, ta belle, ton eldorado qui saura te donner les ailes nécessaires pour la vie éternelle … Tu rêves d’or et déjà la ville te voile mes secrets les plus cachés, mais tu verras, tu les découvriras, tu me découvriras, je serai tes sensations fortes et moi les draps de nos émotions ivres mortes … Oui, New York, ma décennie, mon amour, ma plus belle insomnie. C’est la nuit que tu es la plus belle d’entre toutes les villes du monde, de mon paradis …

Cher(e) Inconnu(e),
A travers ma plume je souhaiterais te conter mon histoire… Moi, enfant un peu solitaire, sans cesse perdue dans mon imaginaire, je rêvais de cette nouvelle terre qui jamais ne s’endormait. Née pourtant à Niort, je m’amusais alors, à crier à tue-tête que New York m’avait vu naître! Cette grosse pomme que je pus enfin croquer à pleines dents lorsque j’avais 17 ans, me donna alors l’envie de pouvoir un jour, la savourer plus longuement. Ses rues, son âme, ses lumières, je te confesse cher(e) inconnu(e), qu’importe le long voyage que j’aurai à faire, rien ne sera plus beau, le jour où, malgré tous les obstacles, son souffle envahira de nouveau, mes poumons au cœur de Central Park…

Bravo vous êtes la gagnante ! Envoyez moi votre adresse sur seuleany@gmail.com 🙂

Cher inconnu,

Neeeeewwww Yoooooork… (orgasme)… Oooohhh, Neeeeewww Yooooooork… (orgasme)…Je n’ai toujours pas eu l’occasion de découvrir l’envers du décors… De lui ouvrir mes jambes, et de l’accueillir franchement!

Cher Inconnu,

New-York me semblait impossible, inaccessible, loin. Je pensais que je ne verrais cette ville que dans des films ou sur des affiches. Que je ne la découvrirais qu’à travers des récits, des images et des photographies. Et on oublie. On oublie un peu plus chaque jour cette envie que l’on a d’y aller. On se contente de se dire qu’après tout, ce n’est pas si grave de n’avoir que des images pour combler cette envie. Et finalement, la vie et son hasard. Je me suis retrouvée à errer dans tes rues, à me perdre dans tes avenues, à trébucher à force de marcher en regardant le sommet de chaque building, à manger les hot-dogs de tes vendeurs ambulants, à prendre des magnifiques photos du haut du Top of the Rock, à me dire que quand même c’est une superbe journée pour aller voir la statut de la liberté, à manger les énormes pizzas que jamais je n’aurais pensé manger, à crier « Taxi » et m’asseoir dedans sans pouvoir néanmoins hurler « suivez-cette voiture » (une autre étape), à m’asseoir sur un banc de Central Park pendant des heures et chantonner le « New-York New-York » de Sinatra (ta talatala ta, talatala ta), à ne pas pouvoir faire trois pas sans m’arrêter, regarder autour de moi et me dire que ça y est, j’y suis !
Parce que tu m’as prouvé que toutes les jolies choses que l’on dit à propos de toi sont vraies, tu es magique, tu débordes d’énergie, tu es flamboyante. Et surtout, tu m’as montré que ce que l’on dit est vrai, tout dans la vie n’est qu’une question de détermination et de désir. Tout n’est qu’une question d’opportunités, de rencontres et de chances à saisir. Alors je te promets de ne jamais l’oublier, pour pouvoir revenir au plus vite vers toi.

« Cher(e) inconnu(e),
J’ai décidé de partir en voyage,
Destination New-York, mon rêve numéro un.
Voir de mes propres yeux le rêve américain.
Petite face aux buildings avec mes bagages.”
A bientôt New-York, ville magique.

Cher(e) inconnu(e),

je l’ai rêvée, aimée, adorée, elle m’a inspirée, elle fait de moi une rêveuse à temps pleins, à 2 reprises j’ai frôlé ce rêve, 2 fois où la vie en a voulu autrement , 2 fois où je ne m’étais jamais senti aussi mal de ne pas l’avoir approchée , plus qu’une envie elle est devenue un besoin, je l’aime de plus en plus chaques jours , For one day or for always … New-York je t’aimerais à jamais …

Bravo à tous, ça a été très dur de choisir, j’ai vraiment adoré toutes vos lettres à New York ! Je me suis reconnue dans beaucoup de vos commentaires…vous méritiez tous de gagner 🙂 À bientôt et vive New York !

Écrire un commentaire